On passait par cette rue pour se rendre à Dampremy (d'où son nom) en franchissant, dans l'ancienne forteresse, la "Porte de Damrey". C'est la doyenne des rues de la ville.

A hauteur du n°49, l'escalier des rames où les tisseurs de l'époque faisaient sécher leurs laines sur les branchages, menait vers les remparts de la forteresse.

dampremy

Cette rue de commerces a connu un regain de prospérité avec la mise en place du premier piétonnier.

dampremy1